19 juin 2009

Les loutreries

voici, chers amis mamifères de tous poils, une nouvelle rubrique chez la loutre : la loutrerie, contraction de loutre + connerie. Attention, je vous arrête tout de suite, je ne vais pas énumérer ici toutes les conneries que je fais (il faudrait consacrer un blog complet à ça), je vais juste rapporter celles des autres, celles que j'entends, que je vois, bref, ces charmants petits moments de la vie où, témoin de la pire misère intellectuelle humaine, vous vous dites : putain, mais en fait je suis un vrai génie à côté de ce pauvre foetus de fouine.

Je commence donc par des loutreries toutes fraiches toutes neuves, mais attention, je restreins un peu le champ d'efficacité de ces premières loutreries : elles sont un poil réservées à quelques "lettrés" (vous comprendrez plus tard les guillemets), ceux qui connaissent les auteurs élémentaires de la littérature mondiale. Je vais faire simple : la loutre est bibliothécaire. Pas de ces vieilles rombières qui gratouillent sur des vieilles fiches jaunies avec leurs doigts noueux et arthritiques. La loutre est dynamique, la loutre aime la littérature, la loutre adore discuter de bouquins avec les gens qui viennent lire à la bib. Mais la loutre a des chefs, notamment une. Une tartignole comme on n'en fait plus : une qui ramasse ses bons 3000 bouliches par mois et qui te matte de haut parce que t'as des piercings et des tatouages. Et cette dame, qui adoooooooooore la littérature jeuneeeeeeeeessssse a décidé de venir piétiner les plates-bandes de la loutre en lui piquant sa place à l'accueil!!! Et là, c'est le drame, comme dirait l'autre!

Je me trouve par hasard à côté de ma vieille chouette, et là, une dame très sympa arrive et lui demande "vous avez Le Grand Voyage de Jorge Semprun?", Bon, elle commence par taper Semprun "Georg Sempren"!!! "Non on a rien de cet auteur"... la dame la regarde par dessus ses binocles, et le massacre continue... Catherine Cuisset pour Catherine Cusset, Polauster pour Paul auster, Milenium avec un seul "L", et le top c'était "Le tableau du Maître Flamand", de Arturo Perez Reverte!!! "Ah vous chezchez des livres sur les peintres flamands, ça fait pas très flamand comme nom, Pérez!!!" Au bout de trois fois que la pauvre dame répète que c'est le titre du bouquin "le tableau du maitre flamand", l'autre naze comprend et écrit "flamant"...genre comme le piaf... et ben non, on avait pas non plus, étonnant non??? 

Posté par ludisialaloutre à 19:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Les loutreries

    cette expression "foetus de fouine", trop bon...

    Posté par doudou clafoutis, 25 juin 2009 à 11:07 | | Répondre
Nouveau commentaire